C’est l’un des plus jeunes présidents d’UFE au monde. Et l’un des plus sportifs aussi. Marc Guyon est entraîneur et compétiteur de Kung Fu et, depuis septembre 2016, président de l’UFE Hong Kong, la plus importante représentation asiatique de l’association.

S’il est certain que son “équipe doit être jeune pour attirer les jeunes”, il souhaite aussi qu’elle soit “mixte en termes d'âges” pour fonctionner correctement. Son souhait est de “créer une équipe soudée et bien déléguée, de créer une UFE stable qui fonctionne comme une association normale”. C’est-à-dire, une association dans laquelle les tâches sont également réparties pour que chacun puisse faire cohabiter son engagement associatif avec sa vie professionnelle et personnelle.  
 
Né en 1984 de parents originaires du Viêt Nam, Marc Guyon grandit à Marseille et fait ses études à Aix-en-Provence. Après un VIE de deux ans en Angleterre, il fait le choix de partir vivre son rêve : il part sur les traces de Bruce Lee et va vivre à Hong Kong. Il y arrive sans rien, avec pour seul objectif de se consacrer au Kung Fu.
 
 
Sur place, il rencontre des Français et, par le biais de l’UFE, on lui présente quelqu’un de la Chambre de Commerce grâce à qui il trouve un job en contrôle de gestion - le domaine dans lequel il est diplômé. Mais les journées ne sont pas extensibles, et son emploi du temps est déjà tiraillé entre les entraînements - et la compétition - de Kung Fu et l’UFE, qui, bien qu’il n’en soit pas encore président, lui prend déjà un certain temps. 
 
En septembre dernier, après avoir été un an responsable des événements, il devient président. Cela faisait un an déjà qu’il avait décidé de quitter son travail pour s’investir à fond, dans le sport comme dans l’association. Il gagne désormais sa vie en tant que professeur de Kung Fu et de MMA, pour adultes et enfants, si bien qu’il reçoit parfois des messages lui demandant à la fois d’adhérer à l’UFE et de suivre ses cours d’arts martiaux.
 
Lorsqu’il en organise les événements, l’association cherche comment redistribuer aux membres l’argent reçu des sponsors et autres mécènes. Les apéritifs sont alors rendus gratuits pour les membres ! Le but de ces soirées, selon lui, n’est pas “uniquement de parler business mais aussi de passer des soirées sympa”. L’UFE Hong Kong organise également des tournois de tennis, des rencontres avec des associations d’expatriés étrangers et finance des associations locales, dont une qui fait des collectes pour nourrir les plus démunis. Très vite, le nombre d’adhérents de l’association double.
 
Sa double vie de professeur de Kung Fu et de président d’UFE semble cohabiter idéalement. “Parfois, les parents savent que je suis président de l’UFE et que je donne des cours, ça les rassure… sinon, l’inverse les rassure aussi”.
 
 
Gautier VIROL
 
 
Pour contacter l’UFE Hong-Kong
Tel : +852 9177 8783
 
Partager cet article